Miss Ghana: une candidate expulsée pour « blanchiment de la peau »

inna mariamOrganisé dans presque chaque pays du monde entier pour mettre en valeur la femme et la culture du terroir, les critères du concours de beauté notamment appelés ‘’Miss’’ diffèrent également d’un pays à un autre.

Au Ghana, les organisateurs de Miss Ghana, ont recalé une candidate pour raison de blanchiment de peau. La candidate a expliqué qu’elle avait des « éruptions cutanées » sur son visage et, après avoir utilisé une crème qui lui a été administrée pour traiter les éruptions cutanées, le teint de son visage s’est allégé. Pour avoir une couleur de peau uniforme, elle a décidé d’utiliser la crème sur son corps entier.

Malgré le plaidoyer de cette dernière, les juges ne sont pas revenus sur leur décision, elle ne pourra pas continuer le concours.

La directrice de la structure responsable de l’évènement, Inna Marian Patty (photo), dans une interview a déclaré : ‘’ Nous préférons la tonalité naturelle de la peau et non le blanchiment. Nous encourageons les femmes à être confiant, à avoir leur propre valeur et à être fidèles à elles-mêmes. Le blanchiment de votre peau ne correspond pas à nos valeurs « .

« Néanmoins, nous avons encouragé les dames que nous rencontrons dans notre processus d’audition et de sélection pour arrêter le blanchiment, travailler sur l’amélioration / la cicatrisation de la peau endommagée à un ton naturel et peuvent toujours revenir si elles sont intéressées et répondent toujours aux exigences », a-t-elle ajouté.

Des informations et conseils sur les effets nocifs du blanchissement ainsi que comment éradiquer le phénomène, ont été prodigués aux femmes.

Rappelons que le concours est encore à la phase régionale au Ghana. Le 1er septembre prochain, « Miss Ghana 60 ans » posera ses valises à Accra pour sélectionner les représentants de la région du Grand Accra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *