Voici 20 répliques de la série « Les Bobodioufs » qui vous feront marrer !

Les BobodioufsQui osera défier l’autorité  du chef de famille,Tonton Brama? Qui emperchera Salif de tromper sa femme Oumou à longueur de journée ? Y a t-il sur cette planète des cousins plus drôles que Souké et Siriki? Un marabout à la pointe de la technologie de la trempe de Soulé, peut-on en trouver ailleurs qu’à Bobo?  Y a t-il une femme plus jalouse que  Maï, l’épouse d’Amadou? Eh bien, tous ces personnages atypiques ont rendu célèbre, la série burkinabé  » Les Bobodioufs », qui  a su apporter la joie dans le cœur des téléspectateurs du continent et sa diaspora. Une série qui raconte la vie de tous les jours dans une ville burkinabé (Bobo Dioulasso) : ses misères, ses joies, le tout sur un ton humoristique.

Voici une sélection de 20 répliques cultes de la série qui vous feront certainement rire aux éclats

 1- Fati: « Ah mon bala quoi, je suis trop fan de luiii » laughing

2- Fati: « Aboulez les yotasss » money-mouth

3- Fati « Non maman, moi je suis trop fatiguée, je ne peux pas marcher sur ce chaud soleil »

4- Fati « Toi bobonne, ta mère bobonne, ton père bobonne, toute ta famille bobonne.» 

5- Fati: « Pati sankana, ah djawala »

6- Fati: « bande de pouilladins crasseux pue des pieds » sealed

7- Tonton Brama: « je vais te refaire le portrait tout de suite et ça ne va pas mettre du temps là. »

8- Fati « Tchiiiéé maman Ifanasa »

9- « Mon bala est trop fort » 

10- Tonton Braman : « Retourne à tes casseroles la orr, nom de Dieu, autrement je vais te refaire le portrait, vieux manchin là »  foot-in-mouth

Tonton Braman, bobodioufs

11- Siriki: « Bonjour les jolies mignonnes! »  kiss

12- «  La Baladeuse et son Balafon » (Siriki et Souké pour parler de Faty et Bala) surprised

13- « vieux margouillat ça va, tu n’aurais pas un peu koutoukou sous ta table là. » (Tonton Brama à Tonton Drissa, père de Fati) 

14- Souleyman BF: « walaye bilaye mes affaires ne marchent plus » 

15- Siriki à souké : « heu moi je ne sais pas c’est toi qui sais »  frown

Siriki et souké, les bobodioufs

16- Fati: « Maman oh prends ta vieille tige de mari hannn. » tongue-out

17- Oumou:  « les grosses pétasses de Salif »

Oumou, bobodioufs

18- Siriki:  « Couz oh tu n’a pas un peu de paté labas pour moi ? »

19- Fati: « je ne suis pas une bobone hein moi je suis secretaire de direction » cool

20- Tanti Abi à son époux : « Mais tu pues le dolo…
Quoi? Moi? Je reviens tout droit de la mosquée (Tonton Drissa)

Tonton Drissa et tanti abi, bobodioufs

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *