Ghana: quand la sodomie fait rage dans les prisons !

 

Prison GhanaUn phénomène étrange très répandu dans nos sociétés africaines de nos jours, prend de plus en plus de l’ampleur: l’homosexualité, notamment la sodomie qui est très fréquente dans la majorité des centres pénitenciers.

Au Ghana, les prisonniers homosexuels qui forcent leurs codétenus à la sodomie, sont sévèrement battus.

Supt Cephas Nuwordu, responsable de l’infirmerie des prisons centrales de Kumasi, soutient que « certains des coups sont très sérieux ». « Ils battent habituellement les suspects dans la pulpe et ils sont sauvés par les officiers » ajoute-t-il.

L’homosexualité y compris la sodomie n’est pas la bienvenue chez les détenus. Une équipe anti-sodomie composée de prisonniers, avait été formée pour mettre fin à la pratique.

« Nous avons formé la police cellulaire, dont les principales tâches sont de veiller à ce que des actes tels que la sodomie et d’autres actes illégaux ne se produisent pas dans l’établissement», a déclaré un responsable.

Il est hors de question pour les Ghanéens de tolérer de telles pratiques. Chers internautes, êtes-vous pour ou contre ces pratiques ?

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

One thought on “Ghana: quand la sodomie fait rage dans les prisons !

  1. Je pense pas que ça soit un article très sérieux ou quelqu’un a bu avant de pondre cette daube. Qu’est ce qui permet d’affirmer que c’est un fait propre aux centres pénitentiaires africains ou ghanéens? C’est abordé comme un phénomène nouveau et caricaturalement ignorant des différents aspects des relations entre homme comme si elles ne se réduisaient qu’à l’acte sexuel et que cela excluait tout idée de romance entre hommes. La question pour être juste serait: Y a-t-il plus de relations homosexuels dans les centres de détentions exclusivement masculins que dans la vie civile »? Allo…Oui!
    On pourrait croire que l’article tente de poser comme question « pourquoi les hommes pratiquent ils la sodomíe dans les prisons du Ghana » sous entendu et pas ailleurs? Comme si on avait mis une drogue dans le pain. Ou qu’un esprit mystérieux contrôlait leur membre. Éléments de réponse: Coucou les journalistes grande nouvelle: l’homosexualité existe il y a des hommes qui aiment les hommes et des femmes qui aiment les femmes y compris en Norvège ou en Afrique. Et oui les relations homosexuels sont plus courantes dans les milieux exclusivement masculins ».
    Et enfin pour les homophobes: vous n’êtes pas un gramme moins cons et moins arrierés que les racistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *