Afrique: les coupures d’internet asphyxient l’économie

CIPESALa Coalition pour les politiques internationales sur les technologies de la communication et de l’internet en Afrique australe et de l’Est (CIPESA) vient de publier un rapport d’études sur les coupures d’internet dans les pays de l’Afrique subsaharienne.

D’après le rapport, les pertes occasionnées par les coupure administratives d’internet depuis 2015 s’élèvent à 200 millions d’euros dans ces pays.

« Les coupures d’internet, même de courte durée, perturbent la croissance économique, interrompent des services essentiels, minent la confiance des investisseurs et dégradent l’image du pays. Les gouvernements africains devraient s’interdire ce genre de fermetures » indique le rapport.

Selon l’étude , »36 jours d’interruption administrative du web ordonnée depuis 2015 en Ethiopie ont coûté au pays 123 millions de dollars (environ 103 millions d’euros) ».

Outre l’Ethiopie, la Cipesa a cité 11 autres pays dont le Togo qui font usages de ces mesures, le plus souvent lors des élections ou en périodes de manifestations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *