Quand le port du voile brise des rêves au Sénégal

femme voiléeAu Sénégal, ce qui semblerait être un fait, tout à fait anodin, brise le rêve de certaines personnes. Les femmes qui portent le voile ne sont carrément pas acceptées dans les institutions bancaires.

Et pour cause, le voile n’irait pas avec le code vestimentaire ou le dressing code qui exige souvent des tenues classiques et sobres (tailleur et chignon relevé pour les dames).

Ndeye Anta Mbow, une jeune femme sénégalaise avec son diplôme de banque-finance-assurances en poche, en a fait l’expérience. Elle dévoile : « Je ne compte pas le nombre de C.V qui dort dans les entreprises financières. A ma quatrième tentative, j’ai décidé de ne pas mettre une photo de moi sur mon C.V. Cette décision a porté ses fruits. J’ai reçu un appel du département des ressources humaines de l’entreprise, me faisant part d’un entretien. Au cours de cette entrevue avec le recruteur, il m’a dit en toute franchise qu’il ne pouvait pas me prendre parce que je suis voilée ».

« J’ai fait mon premier et seul entretien dans une banque il y a deux ans. J’étais en deuxième année de licence. A peine l’entretien a-t-il débuté que l’on m’a demandé si je pouvais remplacer le voile par un foulard, me couvrant juste la tête. Mon refus m’a valu le rejet de ma candidature », se confie Fatma Fall, une autre jeune femme.

Certaines parmi elles se sont résignées et ont changée d’orientation. Triste réalité tout de même dans un pays à fort caractère islamique où le port du voile, loin d’être un luxe, est une obligation pour la plupart des femmes.

Pour l’heure, les institutions bancaires ne se sont pas prononcées sur le sujet.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.