Ghana: quand la Première dame protège ses seins !

SOS-CANCER-NIGERDeuxième cancer le plus cruel après celui de la prostate, le cancer de sein toucherait environ 15 % des femmes au monde. En Afrique, il n’est souvent pas diagnostiqué avant qu’il ait atteint le stade 4 (stade incurable ) selon la Banque Mondiale.

Si quelques années plutôt, on en parlait quasiment pas sur le continent, aujourd’hui, il faut reconnaître que la donne est train de changer, des initiatives sont en train d’être prises pour une meilleure prise de conscience de la maladie.

Au Ghana, par exemple le mois d’octobre est décrété « Octobre rose » ou Pink October en anglais. Placé sous le thème « le dépistage précoce et un traitement efficace sauvent des vies ».

A l’occasion, la Première dame du Ghana Mme Rebecca Akufo-Addo, l’une des initiatrice de l’événement, a convié ses compatriotes à se faire dépister le plus tôt possible afin de suivre un traitement approprié au cas où le test s’avérait positif.

« Il est important que nous ayons accès aux méthodes de traitement prouvées et instruisons également d’autres à faire de même », a-t-elle confié aux médias locaux.

Au menu de ce « Pink October », des séances de dépistage du cancer du sein, des discussions médiatiques et la distribution des tracts d’information sur le cancer du sein.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.