Togo: Tiken Jah Fakoly appelle Faure Gnassingbé à démissionner

Tiken_Jah_FakolyDes échauffourées ont opposé jeudi dernier à Lomé, les manifestants aux forces de l’ordre en marge du second jour des manifestations de l’opposition, placé sous le signe de « la colère ».

Répondant à l’appel de 14 partis politiques de l’opposition, des milliers de jeunes Togolais réclamaient, à défaut du retour à la Constitution de 1992, le droit de vote de la diaspora et la libération des manifestants arrêtés et détenus, le départ immédiat du pouvoir de Faure Gnassingbé.

Un registre dans lequel s’inscrit le célèbre chanteur ivoirien engagé Tiken Jah FaKoly, qui appelle à la démocratie au Togo.

« Ça fait fait plus de 40 ans que Faure et sa famille sont au pouvoir au Togo. Qu’il démissionne », a-t-il lancé, souligne Jeune Afrique, à l’occasion du lancement des activités le 7 octobre dernier à Bamako du Front pour promouvoir la démocratie et les droits de l’homme en Afrique (FISPA).

Un front, parrainé par le reggae-man  et qui regroupe 15 organisations de la société civile ouest-africaine.

Et l’une des premières actions de Fispa  a été de une plainte déposée devant la Cour pénale internationale (CPI) contre l’ancien président français Nicolas Sarkozy pour avoir déclenché la guerre en Libye et l’assassinat de l’ancien président Kadhafi.

Le chef de l’Etat togolais a succédé avec le soutien de l’armée à son père, le général Gnassingbé Eyadéma, décédé en 2005 après avoir dirigé le pays d’une main de fer durant 38 ans.

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *