Togo: Faure perd l’organisation d’une rencontre de l’OIF

faureComme beaucoup le prédisaient, la rencontre des ministres de la francophonie a connu le même sort que le sommet Afrique-Israël. En d’autres termes, elle a été délocalisée.

Un communiqué émanant du gouvernement togolais ce 23 octobre stipule: « le Gouvernement togolais, après consultation avec les instances de l’Organisation Internationale de la Francophone (OIF), principalement la Secrétaire Générale Son Excellence Madame Michaëlle JEAN, et en vue de s’offrir tous les moyens nécessaires de mieux préparer cette rencontre internationale de haut niveau, informe que cette Conférence ministérielle de la Francophonie ne pourra plus se tenir à Lomé du 24 au 26 novembre prochains comme initialement prévu ».

Une des décisions les plus sages qu’aurait pris le chef d’Etat togolais, mais qui prouve que la tension est loin de baisser dans le pays.

Dans un climat aussi tendu où opposition et pouvoir en place refusent de céder, il n’est pas question d’organiser un quelconque sommet à Lomé, l’épicentre de la contestation.

Entre morts, arrestations, menaces, coupure d’internet, l’opposition garde sa position en appelant encore une fois à une forte mobilisation les 07, 08, 09 novembre prochain

Va-t-on encore enregistrer des pertes en vies humaines, des blessés? Pour l’heure, la rencontre de l’OIF serait bien mieux à Paris comme plusieurs pays le souhaitaient.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.