Ecrire « bonjour » sur Facebook peut conduire en prison

75 total views, 6 views today

facebook-confidentialiteL’information est rapportée par nos confrères de Ok Dakar. Un employé Palestinien de la construction dans la colonie de Beitar Illit, près de Jérusalem, a posté une photo de lui-même, appuyé contre un bulldozer avec la légende « يصبحهم », ou « yusbihuhum », qui se traduit par « Bonjour ».

Mais le service de traduction basé sur l’intelligence artificielle de Facebook, qu’il a construit après s’être séparé de la traduction Bing de Microsoft en 2016, a plutôt traduit le mot en anglais par « blessez -les » ou « attaquez-les » en hébreu.

Les policiers ont arrêté l’homme plus tard ce jour-là, selon le journal israélien Haaretz, après qu’ils ont été informés du post. Ils l’ont interrogé pendant plusieurs heures, soupçonnant qu’il prévoyait d’utiliser le bulldozer en photo dans une attaque de véhicule, avant de réaliser leur erreur. À aucun moment avant son arrestation, un officier parlant l’arabe n’a lu le message.

Heureusement, la police a réalisé qu’ils avaient commis une erreur et l’a relâché quelques heures plus tard.

Facebook a déclaré qu’il étudiait la question, et dans une déclaration à Gizmodo, a ajouté: « Malheureusement, nos systèmes de traduction ont fait une erreur la semaine dernière qui a mal interprété ce que cet individu a posté ».

« Même si nos traductions s’améliorent chaque jour, des erreurs comme celles-ci peuvent se produire de temps en temps et nous avons pris des mesures pour régler ce problème particulier. Nous nous excusons auprès de lui et sa famille pour l’erreur et la perturbation causée », ajoute Facebook

A noter que l’arabe est considéré comme particulièrement difficile pour de nombreux services de traduction automatique en raison du grand nombre de dialectes différents utilisés dans le monde, en plus de l’arabe moderne standard, la forme internationale de la langue.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.