Burundi: des bijoux en  »os de vache » qui subliment la toile

bijoux en osLes entrepreneurs Africains ne cessent d’oser et d’imaginer. Grâce à l’ingéniosité du jeune Burundais Floribert Minani, les bijoux sont désormais disponibles à base d ‘’os de vache’’. Eh oui ! Un recyclage qui a tout à fait séduit plus d’uns.

Boucles d’oreilles, des bracelets, des sacs à main, des peignes et bien d’autres accessoires fait à base d’os de vache sont disponibles.

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » de Lavoisier, se justifie bien ici. La transformation des os considérés comme ‘’déchets’’ par tous a toujours plu à Floribert dès son tout jeune âge.

Certes, il n’est pas facile de trouver les os, mais, ‘’pour moi, ça devient facile, car je me dirige chez les propriétaires des restaurants, des boucheries…’‘, déclare-t-il. Certains de ses fournisseurs les plus courtois ont même pris l’habitude de l’appeler pour lui remettre les os qu’ils ont ramassés.

D’aucuns se poseront la question si ces bijoux sont présentables. Eh bien, mesdames plus de souci à vous faire.

En cas de saleté, il suffit d’avoir du savon et de l’eu et hop le tour est jouer. Les commandes affluent de partout que ce soit sur le plan continental qu’international et l’artiste ne se plaint pas du tout. Il affirme : ‘‘Mon métier m’a donné l’occasion de beaucoup voyager. Depuis que j’ai commencé, j’ai déjà voyagé dans plus de dix pays. Mes produits sont bons parce que je ne mélange pas avec d’autres matières. C’est seulement des os que je récupère, que je nettoie, que je ponce donc que je travaille. Et ils ne s’usent pas. Quand il y a des tâches, il suffit seulement de laver avec de l’eau et du savon.’‘.

« Tous les produits que j’emporte lors de mes déplacements sont raflés rapidement et je rentre, toujours, avec de nouvelles commandes », poursuit-il.

L’énorme défi du sculpteur maintenant est de former d’autres jeunes à pratiquer et à aimer cet art.

Soulignons qu’une dizaine de jeunes ont déjà débuté cette formation.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.