Justice: Goodluck Jonathan, le témoin à 1 milliard de Naira

Nigeria's President Goodluck Jonathan arrives for a dinner with the French President as part of the Summit for Peace and Security in Africa at the Elysee Palace in Paris, France. December 6, 2013.

Le constat selon lequel chaque régime politique au pouvoir commet des bavures, des déboires qu’on ne découvre qu’une fois le pouvoir libéré, s’attribue également au Nigéria.

Lancé depuis peu dans une chasse aux sorcières notamment en matière de corruption, le président Buhari a fait des victimes.

Olisa Metuh, l’ancien porte-parole de la présidence sous la gouvernance de Goodluck, inculpé pour avoir perçu 400 millions de nairas (soit 945.000 euros) de Sambo Dasuki, le conseiller à la sécurité, a pour sa défense cité l’ex-président.

Les fonds auraient apparemment servi à financer la campagne de l’ancien président qui avait donné son aval dans le temps. Contre toute attente, l’avocat du témoin Goodluck Jonathan refuse de traduire en justice son client sans aucune assurance sous prétexte qu’il n’est « pas la personne appropriée pour témoigner dans cette procédure ».

« Il ne peut pas être traîné ici pour venir témoigner sur des ouï-dire concernant des transactions dont il ne sait rien. Si le tribunal estime toujours qu’il doit venir témoigner, alors le tribunal devrait ordonner à Olisa Metuh (…) de verser la somme d’un milliard de naira (2,4 millions d’euros) rien que pour couvrir le coût de son voyage (…) à Abuja, la logistique et le personnel de sécurité qui devra l’accompagner » affirme-t-il.

A croire que ce dernier veut sa part du butin.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.