Ghana: la veuve de Mahama refuse de pardonner !

barbara mahamaLa veuve de l’officier ghanéen Maxwell Mahama, sauvagement tué en mai dernier n’a pas fini de panser ses blessures.

Bien que les enquêtes soient en cours et que près de 22 personnes ont été accusés de cet horrible acte, la veuve et ses enfants ne sont pas encore remis de cette grande perte de la famille.

Reçue dans une émission sur GH One TV à l’occasion de l’anniversaire du son défunt mari, Mme Barbara Mahama a avoué n’avoir pas envisagé le pardon aux acteurs de cet acte.

Elle a tenu à célébrer son mari et à dénoncer ces maux notamment la « vindicte populaire » qui mine nos sociétés africaines.

A la question de savoir si elle avait pardonné à ceux qui ont tué son mari, elle déclara : « pardonner? … Je n’ y ai pas pensé….la colère fait partie du processus de guérison … il est naturel d’être en colère contre beaucoup de choses, y compris ceux qui l’ont fait (tué), alors de temps en temps je me fâche’’.

Une blessure qui prendra sans doute du temps à se cicatriser même si certains l’ont déjà oublié.

Rappelons que la Sainte Bible que tenaient les suspects lors du procès en signe de repentance a ému plus d’un.

Le correspondant du tribunal avait déclaré : « Il y avait du drame à la cour aujourd’hui car nous avons assisté à un spectacle rare. Tous les suspects inclinaient la tête et priaient dès qu’ils étaient assis dans la salle d’audience. Les personnes qui s’étaient rassemblées devant le tribunal ont été très étonnées par la conduite des suspects car ce comportement n’a pas été vu depuis le début de l’audience ».

 

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *