Violences au Togo : Faure Gnassingbe impute la responsabilité à ses opposants

président FaureC’est sa deuxième sortie, depuis celle du congrès statutaire du parti Unir le 28 octobre dernier. En déplacement au camp militaire de Témédja dans la région des Plateaux, Faure Gnassingbé fait une déclaration dans laquelle il accuse l’opposition togolaise d’être responsable des violences orchestrées lors des récentes manifestations au Togo.

« Le Togo est actuellement perturbé par des manifestations, qui, loin d’être pacifiques comme l’autorise la loi, ont été souvent d’une très grande violence », a-t-il affirmé.

Imputant la mort de l’ “enfant tué à Mango” et des deux soldats tués à Sokodé à l’opposition togolaise, le président Faure a déclaré que « ceux et celles qui organisent ces manifestations portent la lourde responsabilité des victimes que les participants ont faites et des dégâts qu’ils ont causés ».

A en croire le chef de l’Etat, «leurs assassins sont activement recherchés. Et tout sera mis en œuvre pour les retrouver où qu’ils se trouvent, les juger et les châtier, conformément aux lois de notre République ».

« Sans faiblesse, nous saurons ensemble répondre à toutes menaces ou actions terroristes qui pourraient toucher notre nation », a rassuré le Président Faure.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.