Prof. Kouakouvi: « la TVT n’appartient pas à l’Unir, elle appartient au Togo »

Magloire KouakouviConnu pour son franc-parler et ses analyses assez pointues, le professeur Magloire Kouakouvi s’est prononcé ce lundi sur la crise sociopolitique qui secoue le Togo depuis plusieurs mois.

Invité dans l’émission « Audi-actu » de Victoire Fm, une radio privée de la capitale, M Kouakouvi a donné son avis notamment sur le discours poignant livré récemment par le président Faure Gansssingbé au camp militaire de Témédja dans la région des Plateaux.

Pour mémoire, celui dont le pouvoir est de nouveau contesté depuis le 19 août dernier, affirmait en ces termes: « Les deux soldats tués à Sokodé sont activement recherchés. Et tout sera mis en œuvre pour les retrouver où qu’ils se trouvent, les juger et les châtier, conformément aux lois de notre République ».

Pour le Prof. Kouakouvi, le chef de l’Etat est dans son rôle, « il ne peut tenir qu’un tel discours à l’endroit des Forces armées togolaises » dans la mesure où « en plein exercice de son mandant à la tête du Togo, l’opposition exige son départ ».

« Il a besoin de la loyauté de ceux qui l’ont amenés au pouvoir après le décès de son papa », a soutenu le Professeur de philosophie aux universités publiques du Togo et Responsable diocésain du conseil épiscopal Justice et Paix à l’archidiocèse de Lomé.

 

Tout en dénonçant les manifestations violentes de la coalition des 14 partis de l’opposition, ces dernières semaines, Magloire Kouakouvi a également invité les leaders de l’pposition à « conscientiser leurs militants ».

Dans le même registre, ce dernier s’est insurgé contre le traitement de l’information que fait la TVT (la télévision nationale) des manifestations de l’opposition mais aussi le temps de diffusion accordé à ces manifs. Pour lui, il semble que la TVT est acquise à la cause du parti au pouvoir.

« Des gens viennent faire la couverture des marches, sont payés et ramenés dans leur rédaction. Une couverture médiatique de 45 minutes et qui diffusée en quelques secondes, ce n’est pas possible », s’est-t-il offusqué avant d’affirmer sans ambages que « la TVT n’appartient pas à l’UNIR, la TVT appartient au Togo ».

 

 

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *