Togo: « Faure Gnassingbé a déclaré la guerre au peuple togolais »

Atchadam-Fabre-AdjamagboLa récente déclaration du Chef de l’Etat togolais sonne comme une « déclaration de guerre » dans les oreilles des leaders de l’opposition togolaise.

Accusés par le président Faure Gnassingbé d’être « responsables des violences » qui ont fait au moins 15 morts au Togo, la coalition des 14 partis de l’opposition estime à son  tour que « le chef de l’Etat a déclaré la guerre au peuple togolais ».

Tout en condamnant « le caractère irresponsable, belliqueux et antipatriotique » des déclarations de M Gnassingbé, au pouvoir depuis 2005, les leaders de l’opposition estiment que son intention  est « de semer les germes de la division et de la haine dans le but de dresser l’armée contre le peuple ».

Selon ces derniers, c’est le régime de Faure Gnassingbe qui est à l’origine de la « répression sauvage » au Nord Togo, zone longtemps considérée comme le « fief électoral du pouvoir de Lomé ».

Ils se disent ouvert au dialogue et sollicitent « l’appui » de la communauté internationale afin de « mettre en place une commission d’enquête internationale sur les crimes qui se produisent au Togo depuis plusieurs mois ».

Pour rappel, l’opposition prévoit trois autres jours de manifestations les 16, 17 et 18 octobre prochain. Le mot d’ordre demeure le même: le retour à la Constitution de 1992.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.