Zimbabwe: le chef de l’armée met en garde Mugabe

77 total views, 3 views today

Constantino Chiwenga,Au Zimbabwe, les langues commencent à se délier au sein de l’armée, longtemps restée à la botte du président Robert Mugabe.

Après l’éviction du vice-président Emmerson Mnangagwa, le chef de l’armée, le général Constantino Chiwenga, vient de faire pour sa part une déclaration dans laquelle, il condamne ce limogeage.

Il en appelle à la cessation des purges contre les vétérans de la guerre d’indépendance, fidèles au vice-président.

« Nous devons rappeler à ceux qui sont derrière les manigances perfides actuelles que s’il s’agit de protéger notre révolution, nous n’hésiterons pas à intervenir », a prévenu Constantino Chiwenga.

Ces propos du chef de la grande muette zimbabwéenne vient en rajouter aux tensions déjà pesantes dans le pays, notamment au sein de la majorité présidentielle Zanu-Pf, rapporte Africanews.

D’un côté les inconditionnels du président Robert Mugabe, et de l’autre, les alliés du vice-président Emmerson Mnangagwa.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.