Zimbabwe: le coup de force de l’armée « légal » selon la justice

harare_zimbabweLe coup de force de l’armée zimbabwéenne qui a permis d’obtenir la démission de Robert Mugabe ne fait aucunement entorse à la constitution, c’est en tout cas le verdict de la justice qui a été saisi par deux zimbabwéens.

Pour le tribunal de Harare, l’intervention de l’armée visait à « empêcher des proches de Robert Mugabe (notamment de Grace Mugabe) d’usurper le pouvoir sont constitutionnels ».

Selon Rfi, cette décision de justice donne un vernis de légalité à cette intervention de l’armée accusée, depuis le début, d’avoir renversé le président via un coup d’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *