Sierra Léonne: le verdict de la Cour de justice de la Cedeao qui fait mal

119 total views, 6 views today

vice présidenViré de son poste de vice président en 2015 pour ‘’agression et mensonges’’, Samuel Sam-Sumana sort de ses cendres.

Celui qui promet se présenter pour les élections présidentielles prochaines, a eu gain de cause devant la Cour de justice de la CEDEAO, lundi dernier.

La cour a jugé ‘’nul et non avenu’’ la décision du gouvernement et de la cour suprême du pays. La cour de justice de la CEDEAO affirme que dans la procédure de limogeage, le parti du vice président n’a pas suivi les lois constitutionnelles.

Ainsi, le gouvernement a l’obligation de verser à Samuel Sam-Sumana, l’équivalent de son salaire depuis son renvoi de même que les coûts de procédure judiciaire.

Pour l’avocat du plaignant Raymond Atuguba : « ce procès n’était pas seulement un procès pour l’argent ».

« C’est un procès pour l’intégrité de la Sierra Leone et pour son respect des lois, ce qui signifie qu’un président ne peut pas se réveiller un matin et renvoyer son vice-président comme il lui chante », a-t-il déclaré.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.