Macron au Burkina: la vidéo que les médias français n’oseront jamais diffuser !

159 total views, 9 views today

E. MacronLors de la visite d’Emmanuel Macron au Burkina Faso le 28 novembre denier; une vidéo montrant le soulèvement d’une frange de la population burkinabé contre l’avènement du président Français au pays des hommes intègres, est passée sous silence sur les médias internationaux notamment français.

Les images qui ont été diffusées par nos confrères de Senenews, laissent entrevoir un mouvement de jeunes visiblement remontés contre la politique « françafricaine » que celui-ci défend bec et ongle.

Une foule majoritairement composée d’étudiants, qui a été empêchée par les forces de l’ordre d’accéder au campus alors que Macron s’entretenait avec des étudiants sur la politique française, en présence du chef de l’Etat Roch Kaboré, a également manifesté son ras-le-bol contre le franc CFA, dans la vidéo ci-dessous. Un -shirt à l’effigie du locataire de l’Elysée a été brûlé devant les caméras et les objectifs des journalistes.

« Le franc CFA, c’est fini ! Nous ne voulons pas que Macron se prononce sur la question mais que ce soient nos dirigeants qui se prononcent sur la fin du franc CFA. La gestion de l’Afrique ne concerner plus la France, nous n’avons pas élu Macron, que Macron gère la France et que l’Afrique soit gérée par les Africains. (…) Abat la France ! (…) »; a fustigé un manifestant.

« Ils ont fermé les écoles et les boutiques à cause de Macron, pourquoi? Le système éducatif est plus important que Macron. Quand nos dirigeants se rendant en France, ils sont mal accueillis », dixit un autre.

A noter que des échauffourées ont eu lieu entre les manifestants et la police qui dispersait ces derniers à coup de gaz lacrymogènes.

Lire la vidéo jusqu’à la fin 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.