Les 10 gros scandales de l’administration Obama qui vous surprendront

Barack-Obama-34Accédé à la magistrature suprême de la toute première puissance mondiale le 20 janvier 2009, Barack Obama, 44e président des États-Unis, a quitté le pouvoir le 20 janvier 2017 après avoir effectué deux mandats. Donc, n’ayant pas pu participé à l’élection présidentielle de 2016.

Si son successeur Donald Trump est perçu comme le dirigeant le plus controversé dans l’histoire des USA, Obama avait également traîné des casseroles qui n’ont pas fait grand bruit. En d’autres termes, l’ancien président n’était pas aussi « clean », encore moins l’un des meilleurs dirigeants au monde, comme beaucoup l’ont soutenu.

Voici 10 scandales qui ont affecté la présidence de Barack Obama, avec nos confrères de dreuz.info

1. L’ancien président américain Barack Obama a poursuivi plus de journalistes que tous les autres présidents avant lui réunis. Pourtant c’est Trump que l’on accuse de faire la guerre à la presse libre.

2. Barack Obama n’a jamais tenu la promesse électorale de reconnaître le génocide arménien. Il a donc menti à son peuple pendant 8 ans. Il n’a jamais tenu cette promesse.

 3. Eric Holder le procureur général  d’Obama a été détenu pour outrage au Congrès parce qu’il a refusé de remettre aux commissions d’enquête des documents sur l’opération illégale d’armes à feu Fast & Furious. Il faut dire que le procureur général est équivalent du ministre de la Justice.

 

4. L’ex-président a espionné illégalement des journalistes parmi lesquels 170 journalistes d’Associated Press, ainsi que les membres de leur famille. De nombreux journalistes ont été poursuivis sous l’ère Obama avec des accusations douteuses de « conspiration ».

5. Le fisc d’Obama (IRS) avait été persécuté et harcelé par de nombreux Américains pour leurs opinions politiques. Quand le scandale a éclaté, une bouc-émissaire a été licenciée.

6. Obama a laissé ses amis voler plus de 500 millions de dollars dans le scandale Solyndra.

7. Le ministère de la Justice du président Obama a laissé les banquiers de Wall Street, qui blanchissaient de l’argent pour des cartels de la drogue, se voir infliger une amende beaucoup moins lourde que les profits tirés de ces crimes.

8. Dans le cadre de l’opération Fast & Furious le Département d’Etat sous Obama, a vendu des armes à feu aux cartels mexicains de la drogue , et l’une de ces armes a été utilisée pour assassiner un agent fédéral.

9. Juste après la décapitation d’un journaliste américain,  Barack Obama a joué au golf

10. Obama a laissé une énorme banque s’en tirer à bon compte avec une affaire de blanchiment d’argent, et pas un seul banquier n’a été accusé de crime pour blanchiment d’argent pour les cartels de la drogue.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.