Christelle Lougbegnon, la très controversée Miss Bénin 2018

Miss Benin 2018La soirée tant clamée et attendue par le public béninois, a tenu toutes ses promesses. Le samedi 09 décembre dernier, les Béninois ont élu leur reine de beauté, la miss Bénin 2018.

‘’Miss’’, est faut-il le rappeler, un concours de beauté organisé dans chaque pays à la suite de laquelle l’élue devrait vendre l’image et représenter son pays sur le plan continental et international.

Elles étaient au total douze (12) en lice pour la phase finale. Mlle Christelle Lougbegnon du haut de ses 1m71 à 21 ans, a su séduire et répondre aux attentes du public. Elle devra donc représenter tout au long de l’année prochaine les intérêts du Bénin à l’étranger.

La Miss est repartie avec des lots de cadeaux à l’instar d’un véhicule Suzuki Swift, une dotation financière mensualisée, plusieurs autres avantages pour renforcer et affirmer son leadership féminin dans la société ainsi que de nombreux lots en nature.

Pour le président du comité d’organisation Fortuné Dègbégni, cette édition, la 23è du genre, a été très réussie.

« Cette édition de Miss Bénin est l’une de celles dont la préparation des candidates a été la plus aboutie tant en ce qui concerne leurs aptitudes artistiques qu’intellectuelles. Les 12 candidates travaillent ensemble depuis plusieurs mois. Elles ont, de ce fait, développé une vraie complicité et un esprit de solidarité malgré l’enjeu. Cette complicité et leur engagement ont été renforcés après leur rencontre avec la marraine de l’édition 2018, Bertille Marcos Guèdègbé. Cette self-made woman a renforcé leur motivation en partageant avec elles son expérience professionnelle », affirmait-il un peu plus tôt, bien avant la soirée.

Une affirmation que ne digère aucunement d’après certains médias locaux, la population, les membres du jury et même de ministre de la Culture qui devrait couronner la Miss.

En effet, presque à chaque édition, celle de 2018 a été au cœur des polémiques. D’après certaines sources, Miss Christelle Lougbegnon n’était pas le choix du jury, elle serait imposée par le comité d’organisation.

Ce coup de force n’aurait pas plu au ministre qui, selon certaines indiscrétions, est sorti de la salle avant même le couronnement de la gagnante.

Interpellé sur cet incident, le président du comité a assuré que Mlle Christelle est la Miss choisie par le jury sous la supervision d’un huissier et le ministre, d’après ses collaborateurs, aurait une urgence, ce pourquoi il a dû partir.

Bien que contestée, Miss Christelle Lougbegnon est la nouvelle reine de beauté béninoise.

christelle

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *