Le président Allemand vante la stabilité politique du Ghana

Frank-Walter SteinmeierLe pays des Black Stars, le Ghana semble être de plus en plus prisé à l’international. Après la visite du président Français Emmanuel Macron en novembre dernier, c’est au tour du président de la République fédérale d’Allemagne de poser ses pieds sur le sol ghanéen.

En visite de travail pour une durée de quelques jours depuis le 11 décembre dernier, M. Frank-Walter Steinmeier, le président se félicite de l’effort et de la croissance du Ghana.

Dans une interview réalisée par Kate Baaba Hudson, rédactrice en chef des Affaires étrangères du Daily Graphic, le président allemand a abordé les raisons de sa venue au Ghana, la question sur l’actualité africaine et international (sommet UE-UA) notamment le problème de l’immigration et de l’esclavage en Lybie.

« Avec ce voyage, je veux envoyer un signal à nos partenaires au Ghana et à mes compatriotes allemands. Ma visite d’État coïncide avec le 60e anniversaire de nos relations bilatérales. Je suis ici pour rendre hommage au Ghana en tant qu’acteur économique important et en tant que démocratie stable en Afrique de l’Ouest. Je veux vraiment que nous, en Allemagne, regardions de plus près votre continent et votre pays. L’image que nous avons de l’Afrique est souvent unilatérale ; Tout ce que nous voyons, ce sont des crises, des conflits et des besoins. Mais l’Afrique est un continent aux multiples facettes. Particulièrement au Ghana, des progrès impressionnants ont été réalisés, progrès qui peuvent également inspirer d’autres. Nous voulons soutenir votre pays dans cette voie, alors que vous poursuivez d’autres réformes pour développer votre économie, que vous jouez un rôle actif en matière de politique étrangère et de sécurité et que nous intensifions notre coopération en matière de migration. L’Allemagne a aussi un intérêt direct dans un Ghana fort et prospère. Nous, Allemands, sommes de plus en plus conscients que le seul moyen de trouver des réponses convaincantes aux problèmes mondiaux urgents – paix et sécurité, terrorisme, criminalité organisée, migration, changement climatique et lutte contre la pauvreté – est d’agir de concert avec l’Afrique. Pour trouver ces réponses, nous devons non seulement nous connaître les uns les autres, mais nous devons également nous faire confiance les uns les autres »,  a déclaré le président lors de l’interview.

Soulignons que depuis son ascension au pouvoir en décembre 2016, le président Akufo Addo a été très présent sur la scène politique notamment à l’échelle nationale et continentale.

La gratuité de l’enseignement supérieur aux filles a été chose effective, idem pour la sensibilisation à l’endroit des jeunes à investir dans l’entrepreneuriat.

Le message du président ghanéen lors du passage du président français a été très félicité.

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *