Nigeria:  »Marka » le fief de Boko Haram, transformé en musée

79 total views, 3 views today

boko haramL’état du Nigeria aura très prochainement à sa disposition un nouveau musée. L’annonce a été faite par le ministre local de l’information Muhammad Bulama en novembre dernier. Le musée en question a pour lieu la maison du fondateur de la secte islamiste Boko Haram.

Pour rappel, Boko Haram, cette secte islamiste, est un groupe djihadiste sanglant qui sème la terreur dans les cœurs des populations depuis des années (2009) faisant de nombreux victimes (morts, blessés, déplacées ou réfugiés). Mis sur pied en 2001 par le charismatique prêcheur Mohammed Yusuf qui a vu le jour dans l’Etat de Yobe (au Nord-Est du Nigeria), cette secte à la base rassemblait de nombreux membres (la majorité étudiant) déçus par la corruption de leurs leaders et par le pouvoir en place, qui se rassemblaient dans le ‘Markaz’ (centre, en arabe), où se trouvaient des dortoirs et une mosquée.

Ce n’est qu’après l’envahissement de l’armée nigériane en 2009 et l’arrestation du leader du groupe qui décède quelques jours plus tard en détention que le nouveau leader lancera en riposte ses assauts meurtriers avec pour objectif de mettre en place un califat autour du Lac Tchad. Abubakar Shekau, aurait sans doute réussi son coup.

Pour le ministre loin de donner de l’importance à cette secte, ce musée est un moyen qui permettra de « documenter, préserver et archiver l’Histoire » du Nigeria. « L’insurrection de Boko Haram marque un tournant fondamental dans l’histoire du Borno. Le ‘Markaz’ rassemblera donc « tous les objets en lien avec l’insurrection « , a affirmé M. Bulama.

Dans une logique où les générations à venir devraient connaitre l’histoire de leur pays, le ministre assure que : « Notre histoire ne peut pas être écrite sans référence à Boko Haram. Nous devons avoir une image claire et juste de ce qu’il s’est passé ».

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.