Egypte : une chanteuse écope 2 ans de prison pour “incitation à la débauche”

Shyma

La chanteuse Egyptienne, Shyma, auteure du clip « Andy zoroof » (« J’ai des problèmes ») vient d’écoper deux ans de prison pour son clip jugé trop « indécent ».

C’est toute l’Egypte qui est sous le choc après la mise en ligne de la vidéo dans laquelle l’on voit Shyma dans des postures obscènes.

Interpellée le 18 novembre dernier suite à une plainte déposée contre son clip, l’artiste tout comme son réalisateur sont condamnés à deux ans de prison.

Ils devront payer chacun une amende de 10.000 livres égyptiennes soit environ 500 euros. Selon les autorités égyptiennes  » Shyma donne une leçon de dépravation aux jeunes”.

Peu après son arrestation, la jeune chanteuse s’est excusée sur son compte Facebook, assurant ignorer que le clip aurait un tel impact. “Je présente mes excuses à tous ceux qui ont été dérangés par le clip et l’ont considéré indécent”, avait-elle posté.

Avant Shyma, une danseuse Égyptienne avait elle aussi été condamné en 2015 pour “incitation à la débauche”.

Image de prévisualisation YouTube
Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.