Cote d’Ivoire: un jeune graphiste produit des « émoji » 100% africains (photos)

Encore appelés émoticônes ou smileys, les « Emoji » donnent de la vivacité aux messages que nous échangeons à longueur de journée via les smartphones . Les internautes en raffolent. Cet engouement a amené un jeune Ivoirien à se lancer dans la conception des « émojis » typiquement africains à travers son projet dénommé « Zouzoukwa », qui signifie « image » dans la langue « bété. »

Lui, c’est O’Plérou Grebet. Il vit en Côte d’Ivoire et il a 20 ans. Pour ce faire, il entend en produire un (01) par jour et ce pendant 365 jours.

Pour l’heure, il en est déjà à cinq productions dont le thème tourne autour de la gastronomie africaine notamment ivoirienne comme le « bissap », « l’alloco ou la banane braisée »

Chaque nouvelle création est diffusée sur son compte instagram @creativorian.

A la question de savoir ce qui m’a motivé à se lancer un tel défi, ce jeune graphiste Ivoirien s’explique en ces termes:  « Eh bien, c’est ma volonté d’apprendre et de partage la culture africaine avec le monde entier parce que je trouve qu’elle est méconnue malgré sa beauté et sa richesse ».

« J’ai appelé mon projet « Zouzoukwa »qui signifie « image » dans la langue bété », a souligné O’Plérou Grebet.

A noter que l’émoji  « Face avec larme de joie » a été élu « mot de l’année » 2015 par le très sérieux Oxford Dictionary.

graphiste ivoirien
 N°1 : Foutou [mashed plantains + cassava]
zouzoukwa
N°2: Foufou [mashed plantains & palm oil]
zouzoukwa jeune graphiste ivoirien
N°3: ALLOCO [ fried plantains & pieces of heaven]
zouzoukwa jeune graphiste ivoirien
N°4: Bissap [dried hibiscus flowers juice]
N°5: Blissi Tebil [roasted plantains]

Alors qu’est ce que vous en pensez?

Son site web: zouzoukwa.oplerou.com

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.