Libéria : Ellen J. Sirleaf chassée de son parti pour avoir soutenu Weah

La présidente sortante du Liberia Ellen Johnson Sirleaf est écartée de son parti Unity Party (Parti de l’unité ). Il lui est reproché d’avoir contribué à l’élection de Georges Weah au détriment de son vice-président Joseph Boakai notamment lors du second tour de la présidentielle.

En clair, Mme Ellen Johnson Sirleaf  a soutenu l’ex-star du football et sénateur Weah, candidat de la Coalition pour le changement démocratique (CDC, opposition). Outre elle, quatre autres responsables du parti ont été également sanctionnés.

Alors que l’intéressée n’a pour l’instant réagi aux déclarations relatives à son expulsion, les responsables du parti estiment qu’il s’agit là d’« une conduite (…) qui s’apparente à du sabotage et à la mise en cause de l’existence du parti ».

Ellen Johnson Sirleaf est co-lauréate du prix Nobel de la paix en 2011 pour sa contribution à la paix, au développement socio-économique et à la reconnaissance de la place des femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *