Zimbabwe: Mugabe craignait-il de finir comme Kadhafi ?

92 total views, 6 views today

Qui aurait cru que la démission de Robert Mugabe l’ex-chef zimbabwéen a été obtenue suite à des menaces? Selon des révélations faites par l’ancien porte-parole de Mugabe, George Charamba, l’ancien président aurait été victime des menaces de lynchage à l’image de ce qu’avait subi le guide libyen Muammar Kadhafi.

Ces menaces lui ont été proférées après qu’il ait refusé de céder à la pression de la rue et de l’armée. A en croire George Charamba, “il y avait la possibilité d’un scénario libyen où le président aurait été traîné hors de sa résidence et lynché”.

Lorsque la pression de la rue devenait de plus en plus grandissante, l’armée a donc prévenu qu’il lui serait impossible “de braquer ses armes contre des civils qui marchent pour exiger la démission du président et qui menacent de répandre son sang”, a indiqué M. Charamba.

Face aux menaces, Robert Mugabe a dû fléchir en démissionnant le 21 novembre 2017, après avoir régenté le pas pendant 37 ans. En échange, il a eu l’assurance d’une immunité et à bénéficier d’une flotte de voitures, d’un logement, des voyages en avion privé…

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.