Le Congo bientôt à l’OPEP ?

Dans un communiqué en date du 11 janvier dernier, le Congo annonce sa décision d’adhérer à l’Organisation des Pays Producteurs et Exportateurs de Pétrole(OPEP).

Cette adhésion, comme le souligne le communiqué émanant du ministre d’Etat, traduit la volonté du président Congolais de placer le Congo au rang des leaders mondiaux dans les négociations internationales.

Le Congo aurait tout l’appui de l’Arabie Saoudite dans cette démarche. Le gouvernement N’Guesso avait en 2017 adopté un nouveau code pétrolier en vue d’assainir le secteur.

A la conférence internationale et exposition sur les hydrocarbures du Congo en avril dernier, le ministre Congolais des hydrocarbures, Jean Marc Thysttère Tchicaya estimait la production de 2018 à 350.000 barils/jour.

Par ailleurs, la mise en production du champ pétrolier Moho Nord, au large de Pointe-Noire par la compagnie française Total viens rehausser encore plus le niveau de production.

Les retombés économiques attendus de ce secteur cette années est de 749 milliards de francs CFA, soit une augmentation de près de 357 milliards de francs CFA par rapport aux recettes récoltées en 2017.

L’ambition du Congo, sixième actuelle, à part l’intégration à l’OPEP est d’occuper la troisième place des producteur du pétrole sur le continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *