Braquage de la BCEAO: Gbagbo et 3 de ses ex-ministres écopent 20 ans de prison

Le verdict de l’affaire du braquage de la BCEAO impliquant l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et trois de ses ex-ministres, notamment son ex-Premier ministre Gilbert Aké N’Gbo est tombé ce jeudi.

Ils écopent tous de 20 ans de prison ferme et d’une amende 329 milliards F CFA. Leur tort : ils sont soupçonnés d’avoir joué un rôle dans l’affaire de braquage de plusieurs banques commerciales, durant la crise post-électorale de décembre 2010 à avril 2011.

A noter qu’aucun mandat de dépôt n’a été émis contre les accusés, comme ce fut le cas lors de la condamnation de l’ex-ministre Hubert Oulaye, en décembre dernier. L’ancien Premier ministre Aké N’Go et l’ex-ministre Dallo sont donc repartis libres chez eux.

Quant à Laurent Gbagbo – actuellement jugé à la Cour pénale internationale (CPI) dans le procès Gbagbo – et Koné Katinan (ex-ministre du Budget), en exil entre Accra, Paris et Pretoria, des mandats d’arrêt internationaux ont été émis à leur encontre, rapporte JeuneAfrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *