Boxe: Francis Ngannou, la fierté du Cameroun

Francis Ngannou va disputer ce soir à Boston le combat de sa vie. Quatre ans seulement après avoir débuté le MMA (Mixed Martial Arts), le jeune Camerounais tentera de décrocher le titre de champion du monde des poids lourds de l’Ultimate Fighting Championship (UFC) face au champion en titre, l’Américain Stipe Miocic.

Né à Batié en 1986, au Cameroun, Francis est arrivé en France en 2013 . Fan de Mike Tyson et de boxe anglaise, Ngannou décida de faire la boxe et commença ainsi à s’entraîner en MMA à la MMA Factory à Paris.

« Du Cameroun à la France, c’est l’histoire d’un jeune qui n’a pas eu beaucoup de chance dans la vie mais qui ne s’est pas résigné, qui s’est permis de rêver. Je combats contre un sort qui m’était destiné, une situation à laquelle j’étais condamné. », raconte à TV5 le boxeur de 31 ans.

Son destin bascule lorsqu’il rencontre le boxeur Didier Carmont. Le Français détecte en lui un talent certain et une puissance physique exceptionnelle. Et lui conseille de s’orienter vers le MMA, une discipline qui se pratique en cage, et dans laquelle son physique pourrait faire des ravages, rapporte le site de rtbf.

En 2013, le directeur d’une salle qui enseigne les Arts Martiaux mixtes lui offre un équipement et un accès à sa salle dans le 12ème arrondissement de Paris.

Pour rappel, l’année dernière la star camerounaise s’est vu décernée le trophée du plus beau KO de l’année. Ceci en récompense à son crochet asséné au Néerlandais Alistair Overeem, le 2 décembre dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *