Jewel Howard-Taylor, la très controversée vice-présidente du Liberia

Le moment tant attendu pour les Libériens est arrivé: une nouvelle ère démocratique avec un nouveau président, Georges Weah, la légende du ballon rond.

Derrière le nouveau président, l’on retrouve une dame forte et pas des moindres: Jewel Howard-Taylor, l’ex épuse de l’ancien président Charles Taylor.

Jewel Howard-Taylor, la nouvelle vice présidente aurait joué un rôle primordial dans la victoire de Weah. Beaucoup attendait qu’elle se prononce pour remplacer la présidente sortante, mais l’ex première dame a préféré s’allier au joueur. Une alliance qui a porté ses fruits.

Bien que le nom de son ex-mari rappelle un ‘’passé peu glorieux’’, la nouvelle vice présidente a su s’imposer dans la sphère politique de son pays.

« Il serait injuste de dire que parce qu’elle a gardé le nom Taylor, elle n’a pas construit son propre empire politique », a estimé un militant, d’après Jeune Afrique.

Jewel Howard-Taylor débuta sa carrière politique en 2006 en tant que sénatrice du comté de Bong pour le Parti National Patriotique(NPP). Son divorce d’avec l’ancien président n’entachera en rien sa carrière politique, œuvrant pour la paix et la prospérité du peuple.

D’après certaines sources, l’ex première dame, 55 ans, est le cerveau de la présidence Weah. Elle devra avec le nouveau président Weah travailler à la paix et à l’unité du pays.

Pour rappel, l’ancien président Charles Taylor purge une peine de 50 ans au Royaume-Uni. Il a été condamné en mai 2012 par les juges du Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) pour crime contre l’humanité et crime de guerre des violences issu de la guerre civile en Sierra Léone.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.