Kenya: l’oppsant Miguna Miguna dans les viseurs de la police

102 total views, 6 views today

C’est une journée incroyable qu’a vécue l’opposant Miguna Miguna. Véritable critique d’Uhuru Kenyata, cet avocat considéré comme l’un des plus grands soutiens de Raila Odinga a été très tôt arrêté dans la matinée de ce vendredi. En effet, mardi dernier, Miguna Miguna a assisté à la cérémonie d’investiture symbolique de Raila Odinga en tant que président du peuple. A la fin de la cérémonie il avait provoqué les autorités en leur lançant un défi. « Si l’on doit m’emmener au tribunal pour avoir fait mon devoir, alors venez m’arrêter mes chéris, venez », avait-il lancé à l’endroit des autorités. Défi relevé par le pouvoir. L’arrestation de Miguna Miguna a provoqué dès le matin des manifestations spontanées à Kibera, fief de l’opposition à Nairobi.

Emmené de force au poste de police après son arrestation, il a finalement été libéré sous caution dans la soirée du vendredi. Ceci grâce à l’intervention de son avocat. Cependant Miguna Miguna estime avoir été brimé. Le député n’envisage pas arrêter de dénoncer l’élection frauduleuse de Uhuru Kenyatta. Lundi il doit répondre à une nouvelle convocation au poste de police. Selon les informations, des charges contre lui pourraient lui être signifiées.

Bras de fer entre pouvoir et opposition

Depuis l’élection contestée d’Uhuru Kenyata, Miguna Miguna n’hésite pas à durcir le ton face au pouvoir. Il fait partie de l’aile dure de l’opposition qui encourage encore Raila Odinga dans son projet de former un gouvernement parallèle à celui de Uhuru Kenyatta. En réponse, le pouvoir a choisi la méthode forte. Certains médias accusés d’être proche de l’opposition ont été fermés après avoir diffusé la cérémonie d’investiture de Raila Odinga.

D’autres militants de l’opposition ainsi que des journalistes craignent à leur tour d’être arrêtés. On note tout de même des rappels à l’ordre de la Haute cour et des diplomaties étrangères. La première a demandé au gouvernement de rétablir le signal de diffusion des chaînes KTN, NTV, Inooro et Citizen TV. Les secondes ont condamné les actions du gouvernement et l’ont invité à rester démocratique. Quant à l’opposition, les puissances étrangères estiment qu’elle devrait se conformer aux résultats de la commission électorale. C’est à juste titre que les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont critiqué la prestation de serment de Raila Odinga. « Cette investiture symbolique n’est pas de nature à faciliter un dialogue entre parti au pouvoir et opposition », a déclaré un ambassadeur accrédité à Nairobi.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.