Ghana, Tunisie, deux visions des relations avec la France et l’Europe

 En présence du Président Francais Emanuel Macron, deux leaders Africains, deux discours, deux visions, deux stratégies, deux perspectives

 

En Tunisie, Beji Caïd ESEBSI

Le 31 janvier 2018: « Nous remercions M. Macron et la France pour leur soutien et pour leur présence et pour cet accord financier substantiel … pour avoir collabore avec nous … et surtout pour être la pour nos jeunes pour les aider a sortir de cette crise »

Au Ghana, Akufo-Addo 

Akufo-Addo le 7 décembre 2017: « Nous ne pouvons plus continuer a mener une politique sur la base de l’aide de l’occident et de la France. Cela n’a pas marche, et ça ne marchera pas…Il est de notre responsabilité de trouver des moyens pour développer nos nations par nous-mêmes. Il n’est pas acceptable pour notre pays, 60 ans après l’indépendance de continuer a définir son budget sur la base de l’aide… » Quels messages transmettent chacun de ces leaders aux générations futures ? Quelles valeurs sont exposées par de tels mots ? Peut-on parler de redevabilité, de confiance en soi, du pouvoir de l’État, de la capacité d’adaptation aux défis, de la capacité de gérer les conflits internes ?

2017 Ghana_Macron

 

Christian PERSON

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *