Maroc: un Brésilien arrêté avec de la cocaïne coincée dans ses intestins

Le trafic de cocaïne fait son chemin tranquillement dans beaucoup de pays du monde. Des individus utilisent la plupart du temps des moyens très subtils pour échapper à tout contrôle policier ou du moins pour ne pas se faire arrêter. Mais c’est sans compter sur la précision des appareils de dernière génération dont sont équipés certains aéroports qui se veulent de classe internationale.

Dimanche, un suspect arrivé à Casablanca à bord d’un vol en provenance de Sao Paulo, avait été arrêté par les éléments de la sûreté nationale de l’aéroport. Il était en possession de 525 grammes de cocaïne dissimulée dans ses sous-vêtements, et avait été soupçonné d’avoir avalé d’autres capsules. L’événement s’est s’est déroulé à l’aéroport international Mo Mohammed V, comme l’a précisé le district de sûreté de l’aéroport.

Selon la même source, le prévenu a été placé sous surveillance médicale au CHU Ibn Rochd à Casablanca pour tenter  d’extraire les capsules de cocaïne de ses intestins. Cette opération s’est révélée concluante. Elle a permis de saisir 480 grammes supplémentaires de cette drogue sous forme de 32 capsules.

En septembre 2017, à l’aéroport de Casablanca, un ressortissant brésilien a été arrêté en possession de 6 kg de cocaïne  à destination d’Accra au Ghana. Il l’ croyait l’avoir bien dissimulé dans sa valise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.