Togo: voici comment des jeunes se font de l’argent à chaque manifestation de rue

Les manifestations sont devenues assez courantes au Togo que les petits détails échappent à plus d’un. Pourriez-vous imaginer une seule seconde que les manifestations de rue organisées par l’opposition ne peuvent pas créer de richesse ? Raté ! Vous vous êtes gravement trompés. Il vous souvient bien que lors des manifestations de rue, les jeunes, tous excités sortent des tas de pneus usés qu’ils brûlent. Cela n’est en rien anodin ni gratuit.

Chaque pneu contient du cuivre et on sait ce que c’est un métal qui se vend cher. Un kg de cuivre coûte au moins 2000 F au Togo. Le calcul est simple : si on brûle deux pneus et qu’un seul  fait 2 kg de cuivre, cela donne 8 kg qui équivalent à 16000 F. Ce n’est pas rien en ces temps de crise où les affaires sont au ralenti.

Certains même pourront aller plus loin en profitant de la situation pour sortir leurs pneus et brûler puisque en temps normal, ça risque de gêner l’entourage. Autrement dit, il est quasiment impossible de se réveiller et de sortir un pneu et le brûler juste pour en soutirer du métal. Beaucoup de passants, de voisins pourront se sentir frustrés au point que l’affaire ne finisse entre les mains d’un commissaire. Ce qui est impossible quand tout bien devient possible en temps de manifestations.

Voilà comment des gens s’enrichissent après chaque manifestation de rue. La preuve, quelques temps après, il est très rare de retrouver des traces de ces cuivres sur les routes. La prochaine fois, faites l’expérience !

 

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *