Kenya/Prestation de serment de Raila Odinga: l’avocat ayant supervisé la cérémonie, expulsé !

116 total views, 6 views today

Miguna Miguna, l’avocat qui a administré la cérémonie de prestation de serment du chef de l’opposition et ancien premier ministre Raila Odinga en tant que « président du peuple », a été déporté vers le Canada le mardi denier dans la soirée.

Détenteur d’une double nationalité kényane et canadienne, Miguna a été arrêté vendredi dernier lors d’une perquisition à son domicile. Il est resté en détention pendant cinq jours, même s’il a avait payé une caution et qu’un juge de la Haute Cour avait ordonné sa libération.

Son lieu de détention étant inconnu, mardi passé, il a comparu devant un tribunal dans un comté de la capitale Nairobi et a été accusé de « trahison » pour avoir prêté serment à Raila Odinga.

Le gouvernement, à travers son site officiel en ligne, a déclaré que Miguna « retournait à la maison ». Son collègue, Nelson Havi, a posté sur Twitter qu’il avait été « contraint » à prendre un vol de KLM et marqué « d’expulsion » vers le Canada. Celui-ci a remis en question les motivations du gouvernement. Il a principalement déclaré, « comment déportez-vous un Kenyan? Ce pays a été envahi par des criminels (sic) »

Miguna a par le passé repoussé les affirmations selon lesquelles il avait renoncé à sa citoyenneté kenyane. Après avoir été arrêté par le régime de l’ancien président Daniel arap Moi, il a fui le pays et a obtenu l’asile politique au Canada en 1988, selon son site officiel.

Qui est Miguna Miguna ?

Malgré son soutien actuel à Odinga, le duo s’est affronté en 2011, avec une polarité politique qui a attiré l’attention du public. En 2012, l’homme avait publié Peeling Back the Mask, un ouvrage captivant dans lequel il a révélé le leadership peu reluisant d’Odinga en tant que Premier ministre. Même si Odinga avait refusé de le poursuivre en justice pour diffamation, Miguna avait été intransigeant dans ses positions.

Lors des campagnes présidentielles en 2013, Miguna avait soutenu le président Uhuru Kenyatta, pour finalement tourné sa veste et s’intéresser à Odinga en 2017.

Toutefois, au-delà des ramifications juridiques, l’expulsion de Miguna complique une réalité politique au Kenya qui est devenue de plus en plus tendue au cours de la semaine dernière.

À la fin du mois de janvier, M. Odinga a tenu sa promesse de prêter serment après avoir démissionné lors des élections présidentielles qui se sont déroulées en octobre dernier.

Réagissez sur: africatopforum.fr

One thought on “Kenya/Prestation de serment de Raila Odinga: l’avocat ayant supervisé la cérémonie, expulsé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.