Akinwumi Adesina: « la BAD n’est pas une maison de retraite »

76 total views, 3 views today

Le président de la Banque Africaine de Développement (BAD), Akinwumi Adesina, était face aux ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire cette semaine. Au siège de l’institution à Abidjan, le nigérian a défendu son bilan lors d’un discours. Critiqué pour sa volonté de réformer l’institution, il faut dire qu’il était très attendu. C’est ainsi que le traditionnel déjeuner du nouvel an de la BAD, qui sert à dresser le bilan et les perspectives d’avenir de la Banque, tenu en milieu de semaine, a tourné à une séance d’explication pour son Président.

Mis à mal par l’Association des fonctionnaires internationaux ivoiriens avec la question du départ du vice-président Alberic Kakou, le président Adesina a rappelé que « la banque n’est pas une maison de retraite », soulignant qu’il souhaitait continuer avec la réforme de l’institution voulue par les administrateurs.

« Aucune organisation ne peut exceller dans la performance sans mettre l’accent sur la responsabilité en matière de résultats », a-t-il rappelé, mettant en garde contre les « rumeurs » ou autres « procès d’intention ».

Défendant son bilan, Adesina a affirmé que la BAD ne s’est jamais aussi bien portée qu’au cours de ces trois dernières années, avec des résultats qu’il juge très satisfaisants. Au cours de l’année écoulée, la banque a facilité l’accès à l’électricité de 4,4 millions de personnes sur le continent grâce à son initiative « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ».

Et plus de 8,5 millions de personnes ont pu accéder à des technologies améliorées dans le domaine agricole, a-t-il ajouté. On apprend qu’en 2017, les décaissements ont atteint 7,67 milliards de dollars, un niveau record. Une émission obligataire de 2,5 milliards de dollars sur une maturité de trois ans a été réalisée, suivie d’une autre de 2 milliards de dollars sur cinq ans. Au total, en 2017, la BAD a levé en tout 9,73 milliards de dollars sur les marchés de capitaux.

Pour dynamiser les investissements sur le continent, la BAD envisage d’initier dès le mois de novembre prochain du 7 au 9 en Afrique du Sud, un forum pour l’investissement en Afrique. « Ce forum aura un caractère purement transactionnel et devrait devenir le premier marché d’investissement en Afrique », a-t-il précisé.

Akinwumi Ayodeji Adesina a pris les rênes de la présidence de la Banque Africaine de Développement le 1er septembre. L’ancien ministre de l’Agriculture du Nigeria est le lauréat de la World food prize 2017. Une distinction qu’il a obtenue le 27 juin à New York. De quoi rappeler à ses détracteurs, son haut niveau d’engagement.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.