RDC : un artiste engagé porté disparu à Goma

Mais où est donc passé le musicien Black Man Bausi ? En République démocratique du Congo, l’inquiétude au sujet de la disparition de l’artiste engagé est grandissante. Depuis le 8 février des proches de Black Man Bausi n’ont plus de ses nouvelles. Annoncé pour participer au festival Amani à Goma, le chanteur n’a finalement pas répondu à l’invitation. « Nous avons appris la disparition de Black Man Bausi. En tant que Festival, nous demandons à quiconque aurait des nouvelles de ce musicien de communiquer avec nous ou avec la famille de Black Man Bausi », a déclaré Vianney Bisimua, l’un des organisateurs du Festival Amani.

D’autres responsables du Festival ont expliqué que l’artiste disparu est une voix qui parle pour plusieurs personnes. « C’est une voix qui est entendue et respectée dans cette ville », ont-elles indiqué. Les fans de Black Man Bausi sont descendus trois jours après dans les rues pour réclamer le « retour de leur artiste ». « Son absence nous inquiète. Il n’est pas du genre à ne pas donner de ses nouvelles. Nous sommes persuadés qu’on l’a arrêté. Qu’on nous le rende. Nous voulons notre artiste vivant », a confié l’un des manifestants présents à Goma.

Menaces après une chanson critique

Au cri de « qu’il revienne vite », les nombreux jeunes ont été dispersés par la police. Des amis de Black Man Bausi se disent toujours inquiets. Sa famille reste également mobilisée. Le frère de l’artiste, Rémy Changa qui l’a vu pour la dernière fois affirme que Black Man Bausi indiquait qu’il allait participer à une émission radio. Il a promis que dans 15 minutes, il rentrerait à la maison mais jusqu’à présent, il n’est pas revenu. Nous sommes en train de nous adresser aux différentes prisons de la place pour voir s’il a été arrêté mais jusque-là, aucune suite favorable. Nous craignons pour sa vie et pour son intégrité physique. Nous plaidons à ce que les autorités puissent nous aider et interpeller, par tous les moyens possibles, tous les canaux, afin de trouver Black Man », a-t-il ajouté.

Le lendemain de sa disparition, la famille avait en effet adressé une lettre aux autorités de Goma pour qu’une enquête soit ouverte afin que l’on retrouve le chanteur. Mais les autorités n’ont pas encore réagi. D’un autre côté, des accusations évoquent un pasteur de la ville de Goma qui serait à l’origine de la disparition de l’artiste. L’homme de Dieu jugé proche des autorités a été critiqué par Black Man Bausi dans une de ses chansons. Le chanteur engagé a par la suite reçu des menaces. Dimanche soir, le pasteur accusé a expliqué dans une conférence de presse qu’il n’est pas impliqué dans la disparition du musicien.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.