RD Congo: les femmes prennent d’assaut la  »sapologie »

11 Vues, 1 Aujourdhui

En dehors de la langue et de leur danse (la rumba) très apprécié, les Congolais ont également le mérite de la sapologie. Plus qu’un art, un héritage laissé par des grands hommes comme Papa Wemba qu’il faut à tout prix pérenniser.

Dans cette logique, les femmes s’invitent dans le monde de la sape. Exclusivement réservé aux hommes par la société, quelques femmes tentent de se faire une place au sein de la Société des ambianceurs et des personnes élégantes (Sape).

Contre cette idée de la sape féminine, Angélique Kipu Katani, présidente de la Ligue de promotion de la femme congolaise interrogeait des années plutôt en ces points : « Elles donnent l’impression d’être lesbiennes. Est-ce que ce sont des femmes ? Est-ce qu’un homme peut s’approcher d’elles si elles font comme ça ? ».

Cela serrait sans compter l’avis des femmes présentes lors d’un hommage à l’un des fondateurs de cette tendance dandy où le vêtement, la marque et l’extravagance sont roi, rapporte le site d’informations Africanews.

Certaines d’entre elles se sont jointes aux autres sapeurs pour une démonstration haute en couleur dans l’un des cimetières de la capitale congolaise. “J’admire beaucoup la Sape, les jeunes, et Mama Africa. Ils ont un talent pour la Sape. J’admire leur façon de se tenir. Ça me plaît énormément. C’est pour cela que je me suis dit que j’allais intégrer ce monde”, déclare Maman “Anti-Poison”, une nouvelle “sapeuse”.

Beaucoup espèrent une parité dans le monde de la Sapologie qui devrait être un héritage partagé équitablement entres fils et filles du même pays. Pour y arriver, le Sapeur Junior Kipulu propose que les femmes définissent un style propre à elles. « Une femme qui s’introduit dans le monde de la Sape ne peut pas imiter les hommes. Il faut qu’elles aient leur propre style, qu’elles se comportent comme des femmes », déclara-t-il.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *