Jean Miché Kankan: cet grand homme « oublié » par les Camerounais

Il était une fois, le 13 février 1997, l’Afrique subsaharienne notamment le Cameroun perdait l’un des icônes de l’humour, Jean Miché Kankan. L’humoriste Dieudonné Afana Abecon de son vrai nom, est un natif de Nkom, une localité situé à 120 kilomètres de Yaoundé, la capitale Camerounaise.

Né en 1956, Kankan embrassa en premier lieu l’éducation en tant que Professeur de français dans le secondaire. Très vite, il abandonne cette fonction pour travailler comme fonctionnaire à la Radio Cameroun.

Le style particulier de l’artiste humoriste a rendu les débuts difficiles d’après certaines sources. « Je n’étais qu’un petit enfant qui a fait ses débuts dans un genre théâtral mon affaire fut floue. Mes premiers spectacles étaient à 10 F CFA l’entrée », déclarait l’artiste quand on lui demandait de raconter ses débuts dans le monde humoristique.

L’artiste a fini par se faire adopter de tous à travers l’Afrique subsaharienne. Jean Miché Kankan touchait tous les maux qui gangrènent la société, même de nos jours dans ses œuvres à savoir : la polygamie, la corruption, les malversations policières, l’alcoolisme.

Ses célèbres pièces demeurent : la carte d’identité, la fille du bar, Maladie d’amour, Les bonbons alcoolisés et l’élève international entre autres ont bercé l’enfance de plus d’un dans les années 70,80 et 90. “Le moniteur d’auto école, sa dernière pièce était en préparation quand il a rendu l’âme de suite d’une longue maladie.

L’incohérence dans ses tenues à l’image des sapeurs congolais, et la barbe envahissante étaient de prime abord, les éléments déclencheurs du rire lors de ses spectacles.

Le Cameroun a perdu un grand humoriste qui jusqu’alors n’a pas trouvé de remplaçant à sa taille. Ce que déplorent beaucoup d’acteurs, et dont on accuse les autorités camerounaises: « l’oubli dans lequel le comédien a  été laissé après sa mort ». Aucun évènement pour pérenniser et garder l’image de cette icône de l’humour qui a inspiré bien d’autres humoristes.

Toutefois, Jean Miché Kankan reste vivant dans les cœurs à travers ses œuvres. Beaucoup de ses œuvres continuent à faire l’objet d’imitation. Ci-dessous une pièce de l’humoriste.

Image de prévisualisation YouTube
Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.