« Faux » doctorat de Grace Mugabe: le vice-chancelier de l’université du Zimbabwe arrêté

Levi Nyagura,  le vice-chancelier de l’université du Zimbabwe est entre les mains des autorités anticorruption du Zimbabwe. Il est accusé d’abus de pouvoir après avoir attribué un faux doctorat à l’ex Première dame, Grace Mugabe.

Selon un responsable de la commission anticorruption, Levi Nyagura “a été arrêté. Nous ne pouvons pas avoir de personnes qui attribuent des faux diplômes”.

Cette affaire remonte en 2014, quand l’université du Zimbabwe (UZ) a accordé un doctorat de sociologie à Grace Mugabe, qui avait reçu son diplôme des mains de son mari, chancelier de droit de l’université. Intitulée “Evolution des structures et fonctions sociales: le cas des institutions pour enfants au Zimbabwe”, la thèse a été rendue publique pour la première fois fin janvier sur le site internet de l’université.

Alors que tous les diplômes (11 environ) de son mari, Robert, ont été reconnus authentiques, le seul doctorat de Grâce Mugabé se révèle « faux ». Les critiques du régime avaient mis en doute la réalité du travail réalisé par cette dernière pour l’obtenir, soulignant qu’elle s‘était inscrite à l’université seulement quelques mois plus tôt, apprend-on.

Selon l’AFP, la commission anticorruption avait ouvert quelques semaines plus tôt une enquête, après la chute de Robert Mugabe, 93 ans contraint de démissionner à la suite d’un coup de force militaire.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.