Dialogue inter-togolais: Faure Gnassingbé « réclamé » à la table de discussions

19 total views, 1 views today

Alors que pouvoir et opposition se retrouvent autour de la table des discussions ce lundi à Lomé, en présence du facilitateur ghanéen Nana Akufo-Addo, pour rechercher un moyen de dénouement de la crise togolaise, des voix s’élèvent pour exiger la présence effective du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé à la table des négociations.

« Le président Faure doit prendre part aux discussions pour dire au peuple qu’il ne se représentera pas en 2020. Je suis inquiet, c’est lui qui est au centre des revendications, c’est sa gouvernance qui est contestée dans la rue. Si Faure Gnassingbé ne participera pas lui-même au dialogue, il faudrait que l’opposition retourne dans la rue, car les accords n’engagent que les signataires, comme certains dirigeants ont l’habitude de le dire », dixit un auditeur de RFI, au cours de l’émission interactive « Appel sur actualité ».

« Faure méprise les Togolais, les rares interviews qu’il accorde, c’est aux médias étrangers. Il faudrait qu’il dise aux Togolais qu’il cédera le pouvoir en 2020 pour apaiser le cœur de la population. Les dialogues sont un moyens pour le pouvoir Gnassingbé d’apaiser la tension et d’aller aux élections qu’il a toujours l’habitude de voler », renchérit un autre.

Pour un autre encore, ce dialogue ne servira qu’à embellir l’image du Togo au plan international. Mais dans le fond, souligne ce dernier, « ça n’aboutira à rien de concret car le pouvoir n’a jamais respecter les accords signés lors des précédents dialogues ».

A noter que nombre de Togolais demeurent sceptiques quant à une issue favorable des pourparlers dans la mesure où les positions des protagonistes demeurent tranchées.

D’un coté, il y a le pouvoir qui dit qu’il n’y aura pas de rétroactivité par rapport à la question de la limitation du mandat présidentiel. De l’autre, l’opposition qui ne jure que par le retour à la Constitution de 1992.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.