Roukiata Ouédraogo: de nounou à l’humour, elle « demande la route »

A ses débuts, Roukiata Ouédraogo ne s’attendait sans doute pas à une telle réussite dans le monde de l’humour. L’actrice et humoriste originaire du Burkina Faso précisément de Fada N’Gourma, a beaucoup évolué depuis son départ du pays. De statut de nounou, maquilleuse, animatrice entre autres, Roukiata Ouédraogo atterrit dans l’humour qui lui correspond plutôt bien.

Du 11 janvier au 07 avril 2018, l’actrice donne rendez-vous à tous les amoureux du rire, les jeudis, vendredis et samedis pour partager et rire ensemble à partir de 21h 30 dans la salle de Théâtre Lucernaire en France. Roukiata Ouédrago, à travers sa pièce’’ Demande La Route’’ qui se veut un spectacle militant, drôle et plein de poésie, aborde tous les thèmes précisément ceux qui « touchent les femmes en particulier ».

« L’ambition était de créer un autre spectacle sur la trame de Roukiata Tombe Le Masque. On a repris certaines scènes et mis sur pied un nouveau spectacle appelé Je demande la route, une expression populaire au Burkina. J’ai toujours rêvé d’avoir un spectacle engagé », a affirmé l’actrice.

Depuis 2008, avec la pièce Yennenga, l’épopée des Mossé, l’actrice multiplie les pièces et comédies. Elle enchaîne avec sa chronique dans l’émission ‘’Par Jupiter’’ sur France Inter, Roukiata Tombe Le Masque, « la petite Rouki ». Elle a gagné en notoriété ce qui justement lui a fait gagner les tickets d’entrée au « Parlement du rire », initié par Mamane et son équipe et sur des scènes que ce soit à l’international et dans son pays d’origine.

Plus question de se taire. Dans une interview réalisée par intothechic, l’humoriste déclare : « J’arrive à un moment de ma vie où je n’ai plus envie de me taire, je souhaite m’expliquer librement et dire ouvertement ce que j’ai à dire mais toujours de façon bienveillante, avec de l’amour pour que ça puisse passer et toucher les gens ».

L’humoriste compte bien ne pas dormir sur ses lauriers. Elle ambitionne de monter plus de spectacle et réaliser l’un de ses rêves les plus chers qu’est le stylisme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *