Burkina Faso: la semaine nationale de la culture est prévue en mars

Le Burkina Faso fait partie de ces quelques rares pays africains qui ont compris la nécessité d’investir dans la culture nationale, de la magnifier par tout moyen possible. L’enjeu de l’heure pour beaucoup de spécialistes de la question est de trouver les voies et moyens pour sauvegarder le patrimoine culturel local.

Ainsi, la  19e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC) aura lieu du 24 au 31 mars, une semaine pleine, à Bobo-Dioulasso, la capitale économique du pays des hommes intègres, autour du thème «Sauvegarde des valeurs culturelles : enjeux et défis».

Avant l’événement proprement dit, le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango pèse de tout son poids pour la réussite de cette édition. Il a installé avec l’aide des communautés, un Comité national d’organisation (CNO) formé de 19 commissions et animé par 160 membres statutaires et 200 membres associés.

Le Comité d’organisation de l’édition de cette année, présidé par  Jean-Paul Koudougou, secrétaire général du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme compte faire de la SNC non seulement une réussite mais une rencontre du donner et du recevoir voire de brassage culturel. Tout ceci avec en toile de fond, la sauvegarde du patrimoine culturel local.

Célébrée pour la première fois en 1983, la Semaine nationale de la culture (SNC) est une manifestation de grande envergure au Burkina Faso et se déroule seulement tous les deux ans à Bobo-Dioulasso. Des expositions-ventes, des prestations et des récompenses d’artistiques ou de troupes seront au menu des festivités. La SNC se veut une vitrine de valorisation et de promotion des identités et expressions culturelles des communautés  du Burkina Faso.

 

 

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.