Cote d’Ivoire: Didiga Festival promeut la culture

Un peu comme dans un  village, contes, danses, promotion de l’art culinaire, conférences seront l’assaisonnement du festival annuel Didiga. Cette deuxième édition chargée de promesses se tient du se tiendra du 23 au 25 mars prochain, à Yacolidabouo (Soubré) dans le Sud-ouest ivoirien.

Le festival d’expressions culturelles par le chant et la parole «Didiga festival » fera une fois de plus la promotion de la culture africaine dans toute sa grandeur. Le travail culturel et artistique entamé par le professeur Zadi Zaourou et de la pensée de développement de proximité instauré par le président Marcel Zadi Kessy ne seront pas enterré de sitôt. Il sera poursuivi par la génération présente.

Ce festival, à en croire les populations est l’œuvre de Marcel Zadi Kessy.  « Il y a consacré au moins deux décennies. C’est ce concept qu’on veut mettre en lumière » a expliqué Eugène Zadi. Pour ce dernier, son frère s’est beaucoup investi dans le développement de la localité. «Marcel a consacré beaucoup de temps   au développement de proximité. Il  a toujours voulu, le développement qui  doit commencer à la base », note-on.

L’objectif en organisant un tel festival est de rassembler les jeunes de la  région de la Nawa principalement en mettant en avant la poésie du pays bété tout comme les arts de  Tohourou de Ble Wanguy, Tapé Oré Félix ; la poésie, etc. Le festival est par la même occasion ouvert à tous les Ivoiriens sans considérations ethniques.

Les couleurs de ces activités seront rehaussées par la présence du Groupe musical ivoirien de renommée internationale,  Magic System.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.