Africascope: ces chaines de télé les plus regardées en Afrique francophone

Kantar TNS, une entreprise de sondages français, vient de publier les résultats de son « Africascope » qui a étudié entre janvier et décembre 2017, les parts d’audience audiovisuelles et l’utilisation d’Internet dans huit pays d’Afrique francophone. Il s’agit du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, du Mali, de la République Démocratique du Congo, du Sénégal et de la République du Congo.

La Société française d’enquêtes par sondages a interrogé au total 18,3 millions d’individus âgés de 15 ans et plus, sur leurs chaînes préférées et leur utilisation d’Internet. La première conclusion de l’étude est que l’écoute de la radio baisse. 65% des personnes interrogées, soit 11,8 millions d’individus, écoutent la radio chaque jour, c’est 5% d’auditeurs en moins par rapport à 2014.

Au Mali et au Burkina Faso, la radio est le premier média d’information. Dans ces deux pays, plus de 70% de la population privilégie la radio à la télévision pour s’informer lorsqu’un évènement survient dans le pays. Autre information importante, la radio la plus écoutée dans les 8 pays étudiés est Radio France Internationale (RFI).

Concernant la télévision, 91% en moyenne de personnes suivent la télévision chaque jour, soit 16,6 millions de téléspectateurs. Ces derniers passent en moyenne 4h 03 mn par jour devant leur petit écran et regardent en moyenne en 3,7 chaînes de TV par jour.Côté chaînes TV internationales et panafricaines, les plus regardées sur la zone, sont principalement celles de divertissement ou d’information : Novelas TV, TV5MONDE, Trace Africa, Canal+ Sport, France 24 et Nollywood TV.

Sur l’Internet, 44% des individus interrogés se connectent à Internet dont 29% au moins une fois par semaine.Lorsque l’on regarde pays par pays, la pénétration d’Internet varie de 27% au Burkina Faso à 56% au Sénégal et 57% au Gabon.

En termes de profil, les internautes Africains sont majoritairement masculins, avec un âge moyen à 29 ans et une surreprésentation des 15-24 ans. Par ailleurs, autre élément clé, l’usage d’Internet est très corrélé au niveau de vie : plus on appartient à une classe sociale favorisée plus on est utilisateur du média Internet.

L’étude Africascope a été menée tout au long de l’année 2017 avec « des terrains allongés ». Cette périodicité offre la possibilité de communiquer tout au long de l’année des données récentes au marché publicitaire. Africascope est un dispositif dédié à la consommation média.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.