Cameroun: plus de 90 milliards de F CFA pour les voyages de Paul Biya en 35 ans de règne

Classé parmi l’un des présidents ‘’vétérans’’ du continent africain, Paul Biya, défraie à nouveau la chronique après la publication d’une enquête sur les dépenses occasionnées en frais de voyage.

D’après une étude menée par une agence de journalistes d’investigation en partenariat avec Transparency International, rapportée par la BBC, en 35 ans de règne, le président camerounais aurait dépensé environ 90 milliards de Francs CFA uniquement pour ses voyages.

Selon le document publié par Organised Crime and Corruption Reporting Project, les pays favoris de Paul Biya sont de 1982 à 2017, la Suisse, où il a passé 650 jours, ensuite la France, 372 jours, et les Etats-Unis où il a été pendant 301 jours en séjour privé.

Une journée du président camerounais et de sa délégation constituée généralement d’au moins cinquante personnes coûte en moyenne 20 millions de francs CFA au contribuable camerounais.

Entre 1982 et 2017, Paul Biya a passé 1.645 jours hors du Cameroun, ce qui a coûté 32,5 milliards sans compter les divertissements, les coûts de locations d’avions et des hôtels cinq étoiles dont l’hôtel Intercontinental à des prix ‘exorbitants’ estimé à 62 milliards de francs CFA.

Les chiffres ont été plus flagrants entre 2006 et 2009 où le président a passé le tiers de l’année hors du pays. Le salaire du président n’étant que 200 euros par mois, l’on imagine combien le contribuable camerounais a souffert.

Le Cameroun est d’ailleurs classé parmi les pays les plus corrompus du monde, 145ème rang sur 176 dans le dernier indice de perception de la corruption de l’agence Transparency International.

L’affaire n’aurait pas suscité tant d’ intérêt si au moins les voyages ont impacté de manière significative la performance du président camerounais dans l’exécution de ses tâches.

Pour l’heure, les autorités camerounaises n’ont pas encore réagi aux conclusions de cette enquête. Mais la question que beaucoup se posent est si les frais de voyages s’élèvent à 90 milliards de Francs CFA, à combien pourrait-on estimer les frais de soins de santé et autres ?

Toutefois, il faut souligner que la publication de cette enquête à l’approche du prochain scrutin présidentiel n’est pas de nature à arranger le régime Biya qui a déjà un nombre conséquent d’opposants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *