Doing Business 2019: le Sénégal vise le Top 100 du classement

Le Sénégal a de l’ambition et ne la cache pas. Le pays veut figurer dans le Top 100 du classement Doing Business 2019. Et pour arriver à cet objectif, il a son idée. Dakar a élaboré une feuille de route pour faciliter une meilleure place. Elle a été validée jeudi par le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne à l’issue d’une réunion interministérielle.

Le Sénégal ne cesse de progresser dans le classement Doing Business. Sur les quatre dernières années, il a gagné 38 places. Ce qui lui a permit de passer de la 178ème place en 2014 à la 140ème en 2018.

Autre bonne nouvelle, le Sénégal figure dans le top 5 des pays les plus réformateurs de l’Afrique. Le plan de 2019 définit les voies et moyens et les dispositions nécessaires à prendre pour atteindre cette ambition. Deux grandes parties composent la feuille de route.

La première partie détaille en huit points de réformes qui auront des effets rapides.  Il s’agit, par exemple, de la question de la protection des investisseurs, de l’octroi des permis de construire, du commerce transfrontalier, de l’exécution des contrats… « Ce sont des questions que l’administration doit prendre en charge en délivrant la plupart du temps des actes administratifs pour attester de l’effectivité de ces réformes. Lorsqu’il s’agit de lois, la décision a été prise d’inscrire à l’examen du prochain Conseil des ministres un projet de loi qui aura un impact dans ce classement », a expliqué Seydou Guèye, Secrétaire général et porte-parole du gouvernement dans son compte-rendu de cette rencontre.

L’autre partie concerne neuf réformes qui auront pour objectif de consolider les avancées déjà opérées dans le pays. « Pour l’essentiel de cette deuxième catégorie de réformes, elles portent notamment sur des modalités de partage de l’information dans les sites web des administrations concernées. Cela permettra de faire de la consultation en ligne, de la recherche documentaire en création d’entreprise. Bref, les neuf réformes vont consolider et conforter la position du Sénégal dans ce classement », a-t-il précisé.

Le Sénégal affirme que cette feuille de route devrait être suivie à la lettre pour atteindre cet objectif. Cela permettra de créer un meilleur cadre d’affaire pour les entrepreneurs, les locaux et les partenaires extérieurs qui pourront s’intéresser à ce pays qui semble prometteur.

Doing Business est une étude annuelle de la Banque mondiale qui analyse qui classe la compétitivité des économies sur la base d’une dizaine d’indicateurs parmi lesquels la création d’entreprises, l’octroi de permis de construire, l’embauche des travailleurs, le transfert de propriété, l’obtention de prêts, la protection des investisseurs et le paiement des taxes et impôts.

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *