Présidentielle au Mali: ira ou n’ira pas? IBK réserve l’exclusivité à ses concitoyens

Ils sont nombreux ces pays africains qui connaîtront des remous sur le plan politique avec un cortège d’élections. Au Mali pour le scrutin présidentiel du 29 juillet prochain, le président sortant Ibrahim Boubacar Kéita ne s’est toujours pas encore prononcé sur une probable candidature à sa propre succession.

Interpellé sur la question dans une interview avec Le figaro Mali, IBK a préféré garder le suspens et l’exclusivité aux Maliens. “Je ne vous le dirai pas. Si je décide de me présenter à nouveau, j’en réserverai la primeur aux Maliens. Et je ferai en sorte que tous les candidats puissent mener campagne dans les meilleures conditions. Le 29 juillet, il y aura un scrutin présidentiel. J’ai mission de faire en sorte que la démocratie soit confortée au Mali. Je ne peux pas prendre le risque d’un quelconque glissement du calendrier électoral. On a vu ailleurs, en Afrique, ce qu’il en coûte d’aller au-delà du délai constitutionnel”, a-t-il déclaré.

IBK a également profité de l’occasion pour répondre aux rumeurs concernant une éventuelle injonction de Paris contre sa candidature. Tout en révélant la cordiale relation entre lui et son homologue français, IBK a souligné que “ce serait une bêtise. Les hommes intelligents n’en font pas ou si peu. Mon sort n’est pas entre ses mains. Je n’ai rien à demander à un chef d’Etat étranger. Je crois que le président Macron est conscient des enjeux et, d’ailleurs, il ne connaît pas ma décision”, a martelé le président pour clore une bonne fois pour toutes, ses rumeurs.

A croire que l’époque où la France avec un droit de regard sur les élections dans les anciennes colonies africains au nom d’un semblant ‘’intérêt pour la démocratie’’ est révolue.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.