Rwanda: 50 nouvelles licences minières pour 2018

Au Rwanda, cinquante nouvelles minières seront accordées cette année 2018 pour augmenter de 20% les investissements étrangers. Le Rwanda, à la différence d’autres pays investit toute son énergie dans la redynamisation du secteur minier. C’est un pays richement doté de ressources minières dont certaines découvertes ne finissent pas de faire parler du pays.

Les licences que le Rwanda compte lancer seront relatives à des métaux comme l’or ou encore le tantale et l’étain. Le pays est respectivement le second producteur mondial et le troisième producteur africain pour le tantale et l’étain. La production devra encore augmenter considérablement avec l’appui des partenaires qui aimeraient bien se positionner.

Clare Akamanzi, qui dirige le Conseil pour le développement du Rwanda (RDB),  a expliqué que  ces mesures sont susceptibles de faire rentrer augmenter les investissements à 2 milliards $ d’investissements, cette année, contre 1,67 milliard $, en 2017.Le progrès du secteur minier vise à permettre au Rwanda de gagner un point de croissance en la faisant passer de 6%, en 2017, à 7%, cette année.

Depuis 2014,  des observateurs aguerris ont fait comprendre que le Rwanda a exporté un total de 16.357 tonnes de minerais de cassitérite, de coltan et de wolframite et d’autres. Selon les explications, cela est en dessous de ce que l’on aurait escompté de ce pays richement minier. D’autres sources estiment qu’il y a  une sous-exploitation greffée par une certaine vulnérabilité liée aux  trafics.

Quoi qu’il en soit, le  gouvernement a toujours considéré le secteur minier comme un domaine majeur pour le développement pouvant l’aider à  réaliser son plan national, Vision 2020.

 

 

 

 

 

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *